• Mes séries du mois de juin / juillet

    Holà !

    On se retrouve aujourd'hui pour un article en plus des articles graphiques, qui est un article pour parler des séries de mon début d'été. Ça faisait longtemps que je n'avais pas rédigé un article du genre, et j'avais envie de le faire. J'en ferais peut-être un autre si j'en regarde ou termine plein d'autres, sinon pourquoi pas sur des films. J'espère que la mise en page vous plaira, ça fait un petit moment que je suis dessus (si c'est le cas n'hésitez pas à le dire en commentaire, un commentaire fais toujours plaisir :,)).

    Fate/Stay Night : Unlimited Blade Works

    Mes séries du mois de juin / juillet

    Date : 2014/2015 

    Origine : Visual Novel

    Genres : Action, Drame, Fantaisie, Magie, Mythologie

    Nombre de saisons : 2

    Nombre d'épisodes : 25, d'une vingtaine de minutes chacun

    Autres opus : Fate Stay night, Fate/Zero et tout récemment Fate/Apocrypha, qui se situe dans un monde parallèle à Fate/Stay Night

    A suivre : Fate stay night : Heaven's Feel (film), censé sortir en octobre au Japon. Il adoptera le point de vue de Sakura.

    Autre : l'animé est licencié en France par Wakanim. Il est une nouvelle adaptation de Fate/Stay night, sortie en 2006. Un autre film a été crée pour Fate stay night : Unlimited Blade Works, sortie en 2010.

    Synopsis:

    L’histoire nous entraîne dans le quotidien d'Emiya Shiro, un lycéen capable d’analyser la structure des objets grâce à la magie. Enfant, Emiya fut témoin du dénouement tragique d’une guerre occulte opposant 7 magiciens et leurs servants (serviteurs) qui détruisit son quartier.

    Recueilli par un magicien, désormais décédé, Emiya est devenu un jeune garçon solitaire capable de réparer les objets par instinct et de lancer quelques sorts.

    Cependant, sa vie bascule quand il fait partie des 7 Magiciens qui doivent s’entre-tuer dans la nouvelle Guerre Sainte. C’est ainsi qu’il rencontre son servant, Saber, une redoutable épéiste.

    Avis :

    Un coup de cœur pour cet animé. Je l'avais commencé mais abandonné à sa sortie, mais je suis contente de l'avoir repris. Les épisodes s’enchaînent bien : on passe d'un épisode un peu calme pour situer les enjeux à venir et approfondir un petit peu l'histoire des personnages, à un épisode riche en émotion et en combat en tout genre.

    Concernant ceux-ci je suis très contente du rendu : c'est dynamique sans se perdre dans tous les sens et donc très agréable à regarder. Du côté des personnages, ceux-ci rendent plutôt bien à l'écran avec certains qui ont le droit à un bon développement, je regrette cependant que ce ne soit pas le cas pour tous les personnages mais également le fait que certains soient incohérent (c'est le cas notamment de Sakura, qui deviens un personnage inutile & femme au foyer, alors qu'elle a un passé lourd derrière elle, comme quoi il ne faut pas s'appeler Sakura dans les manga xD). J'ai également préféré cette version d'Emiya, par rapport à celle de Fate/Stay Night.

    Je vous le recommande si vous aimez les shônen qui bougent, sans avoir besoin de regarder 4 saisons d'animé. Cependant, il vaut mieux avoir vu ou lu Fate/Zero avant, pour mieux comprendre le fonctionnement (vite expédié ici) et les enjeux, ainsi que le passé des personnages.

    American Horror Story saison 4 : Freak Show

    Mes séries du mois de juin / juillet

    Date : 2014/2015 

    Genres : Horreur, Drame, Fantaisie, Thriller

    Nombre de saisons : 6

    Nombre d'épisodes : 13, d'environ 1 heure.

    Autres opus : American Horror Story : Murder House (saison 1), Asylium (saison 2), Coven (saison 3), Hotel (saison 5), Roanoke (saison 6)

    A suivre : Une saison 7 annoncée pour septembre prochain.

    Autre : Cette saison 4 a des liens avec la saison 3 mais également avec la seconde saison.

    * La série a été nominée pour 76 awards lors de cette saison, 21 ont été remportées par la série. (source : Wikipédia)

    Synopsis:

     La saison, qui prend place en 1952 dans la ville de Jupiter en Floride, raconte l’histoire de l’une des dernières expositions d'êtres humains les plus résistantes d’Amérique et de la lutte menée par ses artistes pour sa survie. (source : Wikipédia)

    Avis :

    Une grosse déception pour cet opus. Je n'osais pas trop le commencer, car je déteste les clowns & le cirque. Mais finalement, cet opus s'éloigne grandement de l'aspect horrifique, ce que je trouve vraiment dommage.

    Il y a un gros problème de ligne scénaristique dans celui-ci : on nous présente 3 antagonistes à la suite, tous plus esquissés les uns que les autres et qui, personnellement, ne m'ont pas conquise ou même fait ressentir de la peur. Le scénario me donne un gros sentiment de remplissage, comme s'ils avaient eu des idées pour le début mais finis par s'en lasser et voulu le finir.

    Du côté des "freaks", même si on ne peut qu'être d'accord avec le message véhiculés, ils ne m'ont pas fait éprouvés d'empathie, à part le personnage de Pepper. Ils manquent de fond et d'aboutissement, ce qui fait que l'on ne s’attache pas à eux.

    L'ambiance ne m'a pas vraiment pas conquise et finir la saison a été difficile, tellement la magie n'a pas opéré. En bref, ce n'est pas un opus que je trouve particulièrement réussie, voire même raté.

    American Horror Story saison 5 : Hotel

    Mes séries du mois de juin / juillet

    Date : 2015 

    Genres : Horreur, Drame, Fantaisie, Thriller

    Nombre de saisons : 6

    Nombre d'épisodes : 12, d'environ 50 minutes chacun.

    Autres opus : American Horror Story : Murder House (saison 1), American Horror Story : Asylium (saison 2), Coven (saison 3), Freak Show (saison 4), Roanoke (saison 6)

    A suivre : Une saison 7 annoncée pour septembre prochain.

    Autre : Cette saison est assez violente visuellement, c'est pourquoi je la conseillerais à un public non sensible.

    * Elle a des liens avec la saison 1, Murder House, mais également avec la saison 3 (Coven), cependant ce n'est pas gênant si vous n'avez pas regarder les saisons en question.

    * Jessica Lange n’apparaît pas dans cette saison, contrairement aux précédentes.

    * L'hôtel Cortez, lieu central de la série, est inspiré d'un véritable hôtel où se sont sont déroulés des meurtres, alias le World's Fair Hotel, qui fut construit à Chicago par le médecin serial killer Herman Webster Mudgett, plus connu sous le nom du Dr Henry Howard Holmes, à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1893. Il confessa 27 meurtres, mais le nombre de ses victimes pourrait s'élever à plus de 200. Il fut exécuté par pendaison à l'âge de 34 ans. (Source : Wikipédia)

    * Shining a inspiré les réalisateurs, au niveau du style de celui-ci mais également de son agencement.

    Synopsis:

     A Los Angeles, le prestigieux hôtel Cortez, méné par La Comtesse, perd de sa gloire à cause de sa réputation sulfureuse. Le détective John Lowe, enquêtant sur une série de meurtres sanglants, trouve une piste reliée à l'établissement. C'est le début des révélations sur le Cortez et son sadique constructeur, Mr March. (source : American Horror Story wiki)

    Avis :

    Contrairement à beaucoup d'avis que j'ai lu sur internet, j'ai eu un autre gros coup de cœur pour cette saison, au point qu'elle est devenue ma saison préférée de cette série. L'ambiance est pesante mais reste beaucoup plus légère qu'Asylium, les revirements de situation sont légions et les décors sont sublimes.

    Les premiers épisodes sont pour moi assez ratés, qui font très "fan service" d'horreur et de gore. Mais finalement, l'histoire se recentre plus et nous hypnotise. Les personnages sont bien développés, avec un coup de cœur pour le personnage joué par Denis O'Hare, alias Liz Taylor (en photo à gauche) mais également pour Evan Peters, un rôle qu'il sublime comme un gant, contrairement aux précédentes saisons. Concernant Lady Gaga, je suis assez mitigée. Je la trouve convaincante dans son rôle, mais je trouve aussi son jeu d'acteur assez mastoc, sans réel nuance, bien que son personnage soit très froid.

    J'ai également aimé les personnages "horrifiques" du show, qui sont assez laissé de côté pour ceux qui ont peur de voir que ça, mais j'ai également apprécié les facettes sombres des personnages. En bref, un bon séjour à l'Hotel Cortez, que je vous recommande o/

    The Originals, saison 2

    Mes séries du mois de juin / juillet

    Date : 2014/2015 

    Genres : Drame, Fantaisie, Thriller, Mystère

    Nombre de saisons : 4

    Nombre d'épisodes : 22, d'une quarantaine de minutes chacun

    Autres opus : 4 saisons pour le moment

    A suivre : La saison 4 vient de s'achever en juin, une saison 5 est prévue et sera normalement la dernière.

    Autre : Joseph Morgan (Klaus),Claire Holt (Rebekah) ainsi que que Leah Pipes ont été nommés comme meilleur acteur / actrice dans une série de science-fictions ou fantastique, aux Teen Choice Awards.

    * Le pilote a réalisé une audience de 2.24 millions de téléspectateurs lors de sa première diffusion.

    * Une web-série, The Originals : The Awakening, se concentre sur le personnage de Kol Mikaelson, le frère cadet de Klaus.

    * La série a mis deux ans avant de voir le jour, le projet date de 2011 mais n'a été mis en place qu'en 2013.

    (Sources : Wikipédia & allociné)

    Synopsis:


    La saison 2 suivra nos héros essayant de s'adapter à un nouveau statut, avec les loups-garous contrôlant la ville et une myriade de menaces inconnues qui rôdent.A cela s'ajoute une nouvelle menace : le retour de leurs parents, revenus d'entre les morts.


    Avis :

    Une bonne découverte o/. Après avoir finis TVD, je n'avais pas envie de me replonger tout de suite dans l'univers des vampires, mais finalement j'ai franchis le pas pour regarder la seconde saison (oui, j'ai du retard)... et je ne suis pas déçue ! La seconde saison est plus droite dans ses lignes que la précédente, les intrigues sont lancées, développées puis terminées pour passer à la suivante.
     
    J'ai beaucoup aimé découvrir la famille complètement tordu, ainsi que la revanche de la mère. J'avais peur de tourner un peu en rond dans cette saison, mais tout s'est bien ficelé. J'ai également adoré le passage avec Rebekah et son petit changement, le travail de l'actrice en question dans ces passages était impeccable.
     
    Les nouveaux personnages introduits fonctionnent bien et ne font pas "trop", souligné par des brides de romance (au moins, ce n'est pas mielleux).
     
    La suite semble s'orienter vers Hayley, que j'ai hâte de découvrir plus en profondeur mais j'espère réellement que l'on ne va pas retourner en rond avec les sorcières, avec l'incessant "tuons Klaus, il me soûle"
     
     Under the Dome

    Mes séries du mois de juin / juillet

     

    Date : 2013 à 2015.

    Origine : Roman de Stephen King du même nom

    Genres : Science-Fiction, Drame, Fantaisie

    Nombre de saisons : 3

    Nombre d'épisodes : 13, d'une quarantaine de minutes chacun, soit 39 épisodes en tout.

    Autre : La série est terminée.

    * Si la série est basée sur le livre de Stephen King, elle s'éloigne beaucoup du livre.

    * Le pilote de la série a attiré 13.53 millions de téléspectateurs aux États-Unis, tandis que la seconde saison a réunis 11.81 millions de téléspectateurs.

    * L'adaptation télé d'Under the Dome a mis près de quatre ans à voir le jour. Elle était destiné à être publié sur la chaîne Showtime, mais a été finalement repris par CBS.

    * Under the Dome est le quarante-neuvième roman de Stephen King. L'écriture a commencé en 1972 mais n'a été finis qu'en 2009.

    Synopsis:

    Les habitants de Chester’s Mill sont soudain coupés du monde extérieur lorsqu’une barrière invisible apparaît. Les communications avec le monde extérieur sont impossibles et les habitants sont livrés à eux-mêmes.

    Julia, une journaliste, enquête sur un mystérieux arrivage de propane à Chester’s Mill avant que la barrière n’apparaisse. Après l’apparition de cette barrière, elle est sans nouvelle de son mari et prend la décision d’héberger Dale, surnommé « Barbie », qui n’est pas de la région. Mais elle ne sait pas que « Barbie » pourrait bien avoir un lien avec la disparition de son mari. (source : Allociné)

    Avis :

    Je suis très mitigée sur cette série. Je l'ai commencé il y a quelques années déjà, et je voulais la finir cet été (j'ai beaucoup d'autres séries inachevées que j'aimerais finir ou même me mettre à jour avant de passer à de nouvelles). Et... je ne suis pas totalement convaincu.

    La saison 1 est intéressante, où l'on retrouve les habitants coincés dans ce mystérieux dôme et essayant de survivre malgré des phénomènes intenses : des habitants qui pètent les plombs ou le dôme qui envoie des phénomènes climatologiques étranges. Selon moi, cette saison fonctionne : on se laisse facilement porter, avec l'envie de voir ce qu'il se passera à l'épisode suivant, les tensions sont palpables entre les personnages et on se sent étouffé sous ce dôme.

    La saison 2 suis la même logique, les habitants sont toujours coincés en dessous mais commencent à changer d'attitude et à en apprendre plus sur le dôme. Je trouve cette saison plus laborieuse sur les intrigues, on sent que la série perd en souffle mais on la suis pour avoir des explications et connaître leur destin.

    Et puis arrive.. La saison 3. Cette saison 3 est un énorme flop. Beaucoup de personnages sont infâmes, ce qui rend la série difficile à suivre. Vu l'attitude des personnages, on a l'impression de retourner à la case départ. Les explications ne sont pas très claires, ça pars vraiment trop dans du n'importe quoi pour moi, c'est dommage. Le scénario n'arrive pas à relever le tout, et la mayonnaise ne prend pas. 

    En bref, une série qui aurait pu être bien mais s'est craché. Il lui manque de l'âme et des enjeux poussés, apparemment existant dans le livre, et le scénario n'est pas capable de relever le niveau. Les personnages restent plat et n'évoluent pas pendant ces 3 saisons, et les explications tant attendues ne viennent qu'à moitié (pourquoi faire un génocide sur une ville ? Quels résultats attendaient-ils ? Dans quel but ?). Donc je vous conseille éventuellement de découvrir la saison 1, mais pas la peine d'aller plus loin.

    Pretty Little Liars

    Mes séries du mois de juin / juillet

    Date : 2010 à 2017 

    Origine : série de livres par Sara Shepard, Pretty Little Liars

    Genres : Drame, Romance, Mystère, Thriller, Teen drama

    Nombre de saisons : 7

    Nombre d'épisodes : Une vingtaine par saison (de 20 à 25 suivant les saisons) d'environ 45 minutes chacun, soit 161 épisodes en tout.

    Autre opus : une série dérivée, Ravenswood & une mini web-série : Pretty Dirty Secrets

    Autre : La série est terminée.

    * Elle a été nommée  de nombreuses fois, ainsi que plusieurs acteurs du show (Lucy Hale, Shay Mitchell, Janel Parrish, Ian Harding, Troian Bellisario, Sasha Pieterse & Ashley Benson).

    * PLL pourrait bien avoir des spin-off, mais rien d'officiel pour le moment.

    * Elle a connu une mini web-série, Pretty Dirty Secrets, diffusé en août 2012 sur Internet, qui se situe entre les épisodes 12 et 13 de la saison 3.

    * Une série dérivée a également été créée, Ravenswood, mais ne dispose que d'une seule saison. La série a été annulée à cause d’audiences décevantes.

    * La série fait souvent hommage aux films d'Alfred Hitchcock.

    Synopsis:

    Après la disparition de leur leader Alison, une bande composée de quatre amies se désagrège. Un an plus tard, elles commencent à recevoir des messages d’un certain « A », qui les menace de dévoiler leurs secrets, y compris quelque chose dont seule Alison connaissait l’existence. (source : Serie Addict) 

    Avis :

    Là encore une série qui me mitige beaucoup. D'un côté, j'ai adoré les premières saisons, au point d'attendre impatiemment la suite chaque semaine. On a du suspens, un peu d'horreur couronné de romance. Seulement voilà, après 2 premières saisons très réussies, le scénario commence à s’essouffler.

    Le deuxième antagoniste donne un sentiment de répétition, et les intrigues commencent à partir dans tous les sens, sans avoir les réponses tant attendues. Les personnages grandissent un peu et les romances évoluent, ce qui tient en haleine. Cependant j'ai énormément aimée l'idée de la maison de poupée, que j'ai trouvé très originale et intéressante (bien que là encore, elles ne réfléchissent pas ><).

    Et à partir de l'ellipse eh bien.. C'est la catastrophe. On sent que la série est poussée, les idées ne sont plus là et le troisième antagoniste tombe comme un cheveux sur la soupe : bon c'est bien gentils mais ces filles n'ont pas de chance et ça commence à faire beaucoup pour des lycéennes. Malgré l’ellipse, les histoires d'amour n'évoluent pas, ni les personnages, qui sont clairement stupides : à aucun moment ne leur vient l'idée de tendre un piège, non non, c'est trop demandé. De plus, cette série manque d'enjeux : si la police représente une menace, à aucun moment elles ne risquent de mourir, alors qu'elles se font harceler. Étrange, non ?

    La dernière saison relève un peu le niveau je trouve, surtout la fin, qui donne ENFIN les réponses tant attendues, font évoluer les personnages et arrive à se recentrer sur l'intrigue. J'ai beaucoup aimé le final, et notamment la révélation du A (j'avais lu la théorie sur internet donc je n'ai pas été choquée, mais au contraire très contente qu'elle soit vraie & que certains personnages que je soupçonnais sois dans le coup.), ainsi que les couples (prévisibles mais je suis heureuse de leur fin). Le seul bémol est pour moi l'arrivée d'Adisson, sérieusement ? Pour montrer le cercle "infini" pourquoi pas, mais de là à refaire une des scènes juste... non ><

    En bref, une série qui me laissera un bon souvenir, avec des personnages très niaises et parfois mal joué (coucou Émilie) mais attachantes, une romance qui suis bien le tout et une bonne part de mystère, ainsi que des heures à chercher des théories. Je regrette néanmoins la perte de fil directeur pour la série et le temps (7 années <_<) pour avoir enfin des réponses.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :